Cette page va vous présenter succinctement les différentes épreuves mais pour une vision plus exhaustive je vous conseille de consulter les sites suivants : tout d'abord celui du Mans sarbacane de mon ami Patrick DAGONNEAU, sa page Facebook.

Vous avez également une mise de renseignement à consulter sur le Forum issu de la FSSA qui était la première fédération regroupant l'activité sarbacane. Ce forum est consultable gratuitement mais pour y écrire il est nécessaire de s'y inscrire.

Le tir aux points
Il se pratique en gymnase à une distance de 10 m pour le tireurs expérimentés sur une cible tri-zonée de 18 cm de diamètre placée à 1,60 m de hauteur. Ces distances peuvent être modulées en fonctions de l'âge et de l'expérience des tireurs.

  1. Volées Le tireur tire 5 flèches par volée. Une série se déroule en 6 volées. Une compétition se déroule en 6 séries ou 12 séries.soit 180flèches pour 6 séries ou 360 pour 12 séries (la journée complète).
  2. Durée La durée d'une volée est de 3 minutes, si le tireur ne peut tirer 5 flèches dans ce temps, les points obtenus par la suite ne comptent pas. Le temps total des 6 volées est de 25 minutes incluant le temps de comptage des points.
  3. Comptage des points : Après les tirs, devant la cible, le tireur annonce ses points en commençant par les plus hauts, sans toucher à la cible et aux flèches. Le marqueur vérifie les points annoncés et les inscrit sur la feuille de marque en utilisant la notation à 3 chiffres : le nombre de 7, le nombre de 5  et le nombre de 3  puis calcule le total. .
  4. Sarbacane : La longueur maximale de la sarbacane est de 121.92 cm Il s'agit de la longueur efficace du tube lui-même, c'est à dire la longueur du parcours guidé de la flèche à l'intérieur du tube. Le calibre de la sarbacane peut être de 0.40 pouces, de 0.50 pouces, , de 0.625 pouces  ou de tout autre calibre inférieur. Le poids de la sarbacane est libre.
  5. flèches : Seules les flèches de cibles (pointues) doivent être utilisées sur cibles, à savoir : flèches pointes (wire), et fléchettes japonaises en papier (paper). D'autres types de fléchettes sont reconnus, mais interdites en cible, Les flèches doivent être capables de se planter sans endommager exagérément la cible, Le cône de la flèche ne doit pas pouvoir pénétrer dans la cible et laisser un dégagement permettant d'évaluer le point. Le poids et la longueur des flèches sont libres. Le diamètre maximum autorisé de la pointe est de 5 mm. Une flèche ne doit posséder qu'une seule point
  6. Robin-hood : En cas de plantage d’une flèche dans une autre, son score est celui de la flèche dans laquelle elle s'est plantée. Si les flèches ne se touchent pas, la règle ne s'applique pas et les flèches sont comptées individuellement.
  7. Limites : Quand une flèche touche la limite de la ligne noire d'un cercle et qu'il est difficile de juger, le point le plus haut est accordé.
  8. Echappement : Si une flèche tombe de la sarbacane à coté du tireur et qu'elle est récupérable sans avoir à franchir la ligne de tir, le tireur peut la récupérer. Si il ne peut pas la récupérer dans ces conditions, le point est compté 0.

Tir campagne
identique au tir aux points mais en pleine nature et distances inconnues.
Cibles animalières tri-zonées cotées 7, 5 et 3 points sont utilisées. Une Petite placée entre 5 et 7 m, moyenne placée entre 7 et 12 m et grande de 24 cm placée entre 12 et 15 m.
Pas de tir
La distance de tir est entre 5 m et 15 m de la cible, pour hommes et femmes. Le tireur sur le pas de tir doit avoir les deux pieds derrière le piquet rouge sans le dépasser. Le tireur peut être debout, accroupi ou à genoux à partir du moment qu’une partie du corps touche le piquet. Un autre pas d’attente de couleur jaune est situé à 4 m de l’autre pour les autres tireurs.
Pour les enfants de 10 ans à 17 ans, les handicapés pouvant marcher et Découverte confirmé la distance est entre 5 m et 10 m.
Pour les enfants de moins de 10 ans et la catégorie Découverte débutant la distance est entre 5 m et 7 m.
- Piquet blanc pour les enfants de moins de 10 ans et Découverte débutant.
- Piquet bleu pour les enfants de plus 10 ans, handicapés pouvant marcher et Découverte confirmé.
- Piquet rouge pour les adultes.

Volées

Le tireur tire 5 flèches par cible. Le concours s’organise en 20 cibles situées sur un parcours extérieur et sécurisé. Les tireurs devront tirer sur les 10 première cibles le matin dont 2 petites et les 10 autres l’après midi dont 2 petites. Le parcours doit être fléché et numéroté de 1 à 20.

Durée
La durée d'une volée est de 2 minutes, si le tireur ne peut tirer 5 flèches dans ce temps, les points obtenus par la suite ne comptent pas.

EBPI4744

IMG_0387

Tir 3D
Ce tir se déroule sur un terrain boisé où sont sont placées des cibles volumétriques en mousse représentant des animaux.
Pas de tir
La distance de tir est entre 5 m et 15 m de la cible, pour hommes et femmes.
Le tireur sur le pas de tir doit avoir les deux pieds derrière le piquet rouge sans le dépasser. Il peut être debout, accroupi ou à genoux à partir du moment qu’une partie du corps touche le piquet. Un autre pas d’attente de couleur jaune est situé à 4 m de l’autre pour les autres tireurs. Pour les enfants de 10 ans à 17 ans, les handicapés pouvant marcher et Découverte confirmé la distance est réduite.
Volées

Le concours comprend 20 cibles, 10 le matin et 10 l'après-midi. On tire 5 flèches sur chacune.
Durée
2 minutes maximum par cibles, les flèches tirées au-delà de ce temps ne comptent pas.
Sarbacane
Pas de longueur ni de calibre mini ou maxi.
Flèches
Une seule pointe autorisée. Diamètre de fût compris entre 2 et 5 mm.
Refus de tir
Si une flèche refuse de se planter ou rebondit on peut, avec l'accord préalable de l'arbitre en début de concours, la retirer dans la limite du stock disponible.

EBPI3192

Tir en longueur 

But : Le but du tir longue distance est de continuer à atteindre la cible en s'en éloignant progressivement.

  • Cible : La cible est la cible standard de 18 cm installée à une distance obligatoire initiale de 12 m .
  • Volée : A chaque volée de 5 flèches, au moins 3 flèches doivent s'inscrire dans la cible pour valider un score (au moins le cordon du bleu) et pouvoir progresser. 
  • Volée d'essai : Avant sa distance de départ, chaque tireur peut bénéficier d'une volée d'essai. 
  • Progression : La progression consiste à reculer de 1 m pour la volée suivante. 
  • Tentatives : 3 tentatives sont accordées par distance. Le tireur est éliminé quand il échoue à la 3e tentative. On ne peut récupérer ses tentatives sur les distances suivantes. 
  • Score : Le score retenu est le meilleur score des 5 flèches réalisées à la distance réussie la plus grande. 
  • Matériel : La sarbacane est limitée à 121.92 cm comme au tir aux points. 
  • Fin : l'épreuve se termine quand tous les tireurs ont été éliminés, ou quand le dernier tireur décide d'arrêter. 
  • Impasses : Le tireur peut faire l'impasse sur chaque distance. 
  • Autres : Les autres règles sont similaires au « tir aux points »
  • Depuis 06/07/07 les impasses sur les distances sont autorisées avec une volée d'essai à la distance de départ.

Tir Amazonien
Les cibles
Ce sont des représentations sur papier placées en hauteur dans les arbres des animaux chassés par les indiens d'Amazonie.

Image 5

Image 6

Distance de tir
Le tir amazonien est avant tout un tir à longue portée combiné à un parcours de tir nature dont le ressenti se doit d'être proche d'une situation de tir réelle situations de tirs très variées et quelquefois inattendues.(piquet rouge ou bleu) Une seule règle : la distance minimum de tir doit être de de 10 mètres. Le choix des distances de tir est donc laissé à l'appréciation de l'organisateur. NB: les amérindiens chassent les animaux arboricoles à une distance moyenne de 20 à 30 mètres.
Nombre de cibles
Une grande liberté est laissée à l'organisateur pour l'établissement du parcours amazonien. Cependant il est inévitable de pouvoir standardiser les parcours et ainsi mesurer la performance dans le cadre d'un tir dit sportif. Ainsi, une manche "officielle" de tir amazonien comprendra 10 cibles différentes:

Image 7

Nombre de fléchettes
Un des éléments fondamentaux du tir amazonien est une limitation du nombre de fléchettes utilisables sur le parcours. Le tireur dispose donc d'un stock virtuel de projectiles en début de parcours, qu'il lui incombera de gérer au fil de l'épreuve. Il ne sera cependant pas nécessaire de disposer "physiquement" de cette réserve. Toutefois, il sera conseillé de disposer d'au moins 5 à 10 fléchettes dans son carquois. Le nombre de fléchettes attribuées à chaque tireur est pondéré par la configuration du parcours. Ainsi, ce nombre sera égal au nombre minimal de fléchettes nécessaires pour effectuer le parcours en réalisant un "sans-fautes", multiplié par deux. Pour la manche standard, le tireur bénéficiera donc de [ (4 x1) + (3 x 2) + (3 x 3) ] x 2 soit 38 fléchettes.
Gestion du parcours et des fléchettes

L'originalité du tir amazonien réside aussi dans la gestion de ses projectiles. Ainsi, le nombre d'essai pour chaque cible est laissé libre limité uniquement par le stock virtuel de fléchettes tel qu'il a été défini précédemment. Si le tireur peut faire le choix de multiplier les essais sur un pas de tir donné, il peut aussi décider de sauter une cible sans tenter le moindre tir (il peut s'agir d'un choix stratégique ou d'une cible située à une distance estimée trop importante, etc.). Le tireur peut abandonner le tir d'une cible quand il le souhaite, même si des essais ont déjà été effectués. Il sera cependant impossible de revenir en arrière sur le parcours, et les cibles qui n'auront pas été tentées ou abandonnées donc définitivement perdues.  Si le choix de ne pas tirer peut être sage, il peut aussi être lourd de conséquences.

Scores
Le nombre de points apporté lors de l'obtention d'une cible est proportionnel à la taille de l'animal pondéré par la distance de tir choisie par l'organisateur. De cette façon, on pourra comparer les performances des tireurs même sur des parcours de structures différentes. A l'issu du parcours, le score final du tireur est égal au cumul des points correspondants aux cibles Un parcours de tir amazonien tel qu'il a été décrit est généralement coté sur une centaine de points (score cumulé des cibles proposées). Les parcours de moins de 80 points seront adaptés aux sarbacanes du commerce. Au delà de 120 points, le parcours pourra être considéré comme de difficulté élevée et l'utilisation de grandes sarbacanes artisanales capables de tirs à longue portée Là encore, une grande liberté est accordée à l'organisateur pour la répartition des cibles et des pas de tir. Toutefois, il sera conseillé de proposer un large panel de distances et de limiter le nombre de cibles situées aux distances extrêmes du tableau ci dessus. De même, l'organisateur veillera à adapter la difficulté du parcours aux performances attendues des participants et de leur matériel.


Image 8